Rubrique
Actualités

Malgré les excellents résultats réalisés par les sociétés d’assurance Le stock des sinistres à la traîne

Publié par Samira Azzegag
le 10.07.2018 , 11h00
272 lectures

Le marché des assurances affiche une croissance, en enregistrant un chiffre d’affaires «satisfaisant» durant les dix dernières années, passant de 46 milliards de dinars en 2006 à 133,3 milliards de dinars en 2017, selon le bilan annuel dressé, hier, par le Conseil national des assurances (CNA). Paradoxalement à cette évolution prometteuse, le règlement du stock des sinistres ne connaît pas d’évolution.
Samira Azzegag - Alger (Le Soir) - Lors d’une conférence de presse organisée hier, au siège du Conseil à Alger, les acteurs du secteur ont affiché leur pleine satisfaction quant à l’obtention de ces résultats qui constituent, selon eux, un élément encourageant pour augmenter l’investissement dans ce domaine porteur pour l’économie nationale. La tendance haussière se maintient également cette année, puisqu’on a enregistré durant le 1er trimestre une augmentation de la production estimée à 8,6% comparativement à la même période de l’année précédente, avec la prédominance constante du marché de la branche assurance de l'automobile, laquelle s’accapare 50% de parts de marché. Quant aux assurances de personnes, elles ont connu une progression aussi, depuis la création de sociétés spécialisées en assurance-vie, et la part de marché est passée de 6% en 2006 à 10% en 2017, selon les précisions de Abdelhakim Benbouabdellah, secrétaire général du CNA.
Cette même branche reste, cependant, marquée par une sinistralité en nette croissance, vu l'importance du nombre d'accidents. Abdelhakim Benbouabdellah affirme que le CNA a réglé un montant global de 69 milliards de dinars en 2017, dont 45 milliards de DA pour la seule branche automobile.
Les acteurs du secteur affirment qu’ils font un effort considérable pour régler le stock des sinistres, malheureusement, les assurés se plaignent toujours des lourdeurs dans les procédures de traitement des recours et des délais d'indemnisation qu'ils jugent excessifs. Alors «pour la période de 2000-2017, les sociétés d’assurance ont réglé au profit de leurs clients un montant global de 709 milliards de DA». Et pour en finir avec ce dossier qui décourage totalement les clients potentiels, les sociétés d’assurance ont mis en place en 2015 et 2016 un dispositif technique visant la résorption des stocks de sinistres particulièrement automobiles au titre de recours, et le remboursement systématique et rapide des dossiers recours automobiles. Deux conventions inter-compagnies ont été signées à cet effet.
Par ailleurs, il y a lieu de noter que près de 75% du chiffre d’affaires du marché est réalisé par les sociétés publiques d’assurance, y compris les sociétés mixtes, et la part de marché du privé se situe à hauteur de 25% en 2017. C’est ce que dénonce M. Khelifati P-dg d’Alliance Assurances, qui annonce des démarches à entreprendre, afin de pallier ces pratiques discriminatoires, qui vont à l’encontre des discours officiels.
S. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard