Voir Tous
Rubrique
Actualités

L'ancien ministre de le poste et des télécommunications rejoint El-Harrach Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt

Publié par Abla Chérif
le 19.09.2019 , 11h00
3510 lectures
Moussa Benhamadi a été placé hier mercredi en fin de journée sous mandat de dépôt après une audition de quelques heures à la Cour suprême.
L'ancien ministre des Télécommunications était poursuivi pour les mêmes accusations qui ont mené ses deux frères, propriétaires de Condor, en prison en août dernier. Pour des raisons de procédures, le dossier de l'ex-ministre a pris plus de temps à être examiné par la justice car il nécessitait un transfert du tribunal de Sidi M'hamed à la Cour suprême, seule instance habilitée à juger les hauts responsables de l'État. Leur affaire avait entraîné plusieurs responsables de l'opérateur Mobilis devant la justice. Un P-dg et trois cadres ont été incarcérés à El Harrach pour des faits de corruption. En tout quarante personnes ont été auditionnées dans cette affaire.
Les frères Benhamadi sont poursuivis pour blanchiment d'argent, corruption et incitation de fonctionnaires à exploiter leur influence pour l'obtention d'indus avantages. On croit savoir, par ailleurs, qu’un autre ancien ministre, en l’occurrence Boudjemaâ Talaï, comparaîtra également, très prochainement, devant la Cour suprême.
A. C.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

4
5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak