Rubrique
Actualités

Mila Rien ne peut venir à bout de la détermination des Mileviens !

Publié par Abdelmadjid M’haïmoud
le 13.07.2019 , 11h00
4 lectures
Malgré la canicule qui sévit sur la région depuis près d’un mois, malgré la durée (presque 5 mois) et le travail intense de ce qu’on appelle la contre-révolution, les Mileviens, et à l’instar des Algériens de toutes les autres régions, restent mobilisés et continuent à défendre, vaille que vaille, leurs revendications !
Ce vendredi 12 juillet, 21e acte de la révolution citoyenne pacifique, les Mileviens étaient nombreux à répondre présents pour leur « marche hebdomadaire », scandant les habituels slogans hostiles au pouvoir en place, insistant particulièrement ces derniers vendredis, sur une cible principale qu’est le chef de l’armée.
Comme lors des précédentes marches, les Mileviens se sont rassemblés en plein centre-ville, à proximité du square et du siège de la mairie, mais le lieu de rendez-vous initial a été maintenu depuis le 22 février, à savoir le carré des Martyrs à Aïn Siah (entrée est de la ville vers Constantine), pour s’élancer vers le rond-point de la sortie ouest vers Ferdjioua, à travers la rue du 1er-Novembre-1954, pour revenir vers le lieu du meeting, scandant des slogans ou chantant des chansons patriotiques, avec énormément de banderoles, pancartes et autres écriteaux d’appuis !
A. M’haimoud

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission