Rubrique
Culture

BÉCHAR «Allah yajaâl men khimatna khiam», un nouveau festival artistique et culturel

Publié par R.C
le 10.10.2019 , 11h00
32 lectures

La première édition du festival culturel et artistique intitulé  «Allah yajaâl men khimatna khiam», dédié  à toutes les expressions culturelles et artistiques du cru, sera organisée par  l’association culturelle locale Saharienne du 17 octobre au 17  novembre à Béchar, a-t-on appris mardi du président de l’association, Noureddine Rahou. La manifestation sera animée par 320 artistes et autres acteurs culturels  de la région et vise à mettre en évidence les différentes expressions  culturelles et artistiques de la Saoura ainsi que la richesse de son patrimoine culturel matériel et immatériel, a indiqué à l’APS le président de l’association. 
Elle se déroulera au niveau des installations culturelles de la nouvelle  piscine olympique et des dunes de Gouray, quartier situé au sud de Béchar, un espace offert aux différentes expressions artistiques et culturelles locales dans le but de promouvoir les activités et le patrimoine culturels, a-t-il déclaré. 
Le programme de cette manifestation, qui s’étalera sur un mois, emmènera ses participants au cœur des cultures populaires de la Saoura, à travers  plusieurs présentations musicales mêlant subtilement musiques  traditionnelles, arabes et modernes et qui seront animées par des jeunes  artistes des différentes collectivités de la wilaya, a-t-il signalé. 
Des artistes locaux de renommée nationale, à l’instar de Nora Gnawa,  animeront des soirées et matinées artistiques au profit du grand public et  des familles, à titre gracieux, et ce, comme contribution de leur part à  cette manifestion qui a reçu un soutien de la maison de la culture Kadi-Mohamed de Béchar et de la Direction de la jeunesse et des sports,  selon M. Rahou. Outre plusieurs expositions consacrées au patrimoine culturel de la  wilaya, initiées par des associations de différentes collectivités de la  région, il est prévu des concours entre familles sur les rites et traditions des fêtes locales, dans un but de préservation de ce genre de patrimoine, en plus de concours des meilleurs plats du terroir, afin de  promouvoir l’art culinaire de la Saoura, a ajouté
M. Rahou. Des représentations théâtrales, des soirées de chants religieux locaux,  des exhibitions de troupes de baroud, des danses locales notamment   haydouss, ainsi que des  leilas (soirées) diwane sont au programme de  cette manifestation. 
Les organisateurs ont aussi élaboré un programme pour les enfants comprenant des représentations théâtrales, des ateliers de dessin et des  expositions sur les réalisations artistiques et autres de cette catégorie. 
Des démonstrations de fantasia des cavaliers de la région frontalière de  Béni-Ounif sont également au menu de cette manifestation, dont le  financement des activités est assuré par l’association Saharienne, selon son président. 
«En cette période de tourisme saharien, les touristes nationaux de différentes régions du pays auront l’occasion de s’imprégner des cultures  et du patrimoine de la Saoura», a estimé M. Rahou qui présente l’évènement comme une contribution de la société civile dans la préservation du patrimoine  culturel du pays. 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires