Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du Soir Comme au bon vieux temps

Publié par R.C
le 10.09.2019 , 11h00
127 lectures

Les jeunes du coin l’appellent «El Plat». En effet, c’est le seul terrain plat ici, avant les chemins qui montent vers le Village Céleste, à Bouzaréah,  et vers notre Dame-d’Afrique à l’ouest. Le chanteur chaâbi Mohamed Lagab habitait ici, à la rue Omar-Benaïssa, l’ancienne rue Cardinal-Verdier, à Bab-El-Oued. 

Au troisième jour du décès de l’artiste chaâbi, la famille et les amis sont venus. Les artistes sont là, notamment Abdelkader Chercham. Un homme avec barbe et kamis s’occupe bénévolement de l’organisation du dîner collectif. C’était inimaginable il y a quelques années, des artistes et «des barbus» ensemble ! L’Algérie est en train de redevenir elle-même. Comme avant. 
K. B.
[email protected]

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 06:00 | 31-03-2020

Air Algérie parmi les grands perdants

L’International Air Transport Association (IATA) estimait, au 11 mars, les pertes collectives en recettes des compagnies africaines à environ 4,4 milliards de dollars à cause du coronavirus. Désormais, les

2

Actualités 06:00 | 02-04-2020

Il évoque la difficulté de sa mise en pratique
Tebboune exclut l’option du confinement général

Pas de retour aux écoles et aux universités, ni de confinement général dans l’immédiat. Une prime de risque exceptionnelle sera octroyée au personnel médical. Aucune intention de cacher la vérité aux Algériens quant à la gestion