Voir Tous
Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du Soir Commedia…

Publié par Kader Bakou
le 25.03.2019 , 11h00
125 lectures

Un valet, à moins d’être un arlequin, ne sert pas deux maîtres à la fois. 
Certains de ceux qui, il y a environ un mois, étaient les serviteurs zélés d’un «maître», commencent à retourner leur veste. 
«Servir» le peuple après avoir servi le «maître» dont justement le peuple veut le départ. Même le pauvre Arlequin n’aurait pas fait ça. 
K. B.
[email protected]

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 28-05-2020

Polémique sur le traitement à la chloroquine
La réponse par les chiffres de l’Algérie

Face à la polémique qui enfle au sujet de l’usage de la chloroquine dans le traitement des patients atteints de Covid-19, l’Algérie ne

2

Actualités 06:00 | 27-05-2020

Gestion des jeux africains d’Alger et du COA
Berraf au cœur d’une nouvelle tourmente

Son nom a été souvent associé à des polémiques qui ont fait grand bruit dans le monde sportif, mais on le dit cette fois inscrit dans un autre chapitre lié aux enquêtes qui ciblent de très nombreux anciens responsables. Mustapha Berraf, ex-président du Comité olympique algérien, COA, serait au