Rubrique
Culture

2es Journées d'Art Contemporain de Carthage Participation de quatre artistes algériens

Publié par R.C
le 16.11.2019 , 11h00
43 lectures

«L'Internationale à l'œuvre» est une exposition d'art contemporain qui sera organisée dans le cadre de la 2e édition des Journées d'art contemporain de Carthage (JACC), prévue du 16 au 22 novembre 2019 à la Cité de la culture. 

Cette manifestation annuelle, qui sera placée sous le thème «L’art est à l’œuvre», est initiée par le ministère tunisien des Affaires culturelles. Elle se tient en partenariat entre le ministère et l'Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (Amvppc). Au cours d'un point de presse, tenu mardi à Tunis, Sameh Beji, présidente de cette année, a présenté les grandes lignes du festival. 
Cette édition 2019 verra la participation de 57 artistes issus de 20 pays dont 31 artistes sont des Tunisiens. Les œuvres de l'exposition internationale ont été sélectionnées par un jury national composé de trois membres indépendants dont un artiste, un galeriste et un critique d'art. «L'Internationale à l'œuvre» comporte 57 œuvres, créations récentes de 31 artistes tunisiens et 26 étrangers de 14 nationalités. Cette édition devra rendre hommage à 10 artistes dont le nom sera dévoilé ultérieurement. 
Le festival se déroulera dans la capitale et dans les gouvernorats de Kasserine et Tataouine afin de «décentraliser, démocratiser l'art et éliminer le sentiment d'exclusion des habitants des régions intérieures», a indiqué la présidente de l’édition. 

Voici la liste des participants par pays : 
Algérie : Abdelhalim Kebieche, Mustapha Ghedjati, Fatima Chafaa et Salah Jamal
Allemagne : Bahaiden, Belarus et Askana Yeuda Kimenka 
Oman : Omar Moosa 
Syrie : Yassouf Naser, Naaseen Agha et Line Deeb 
Koweït : Adel Al Khalaf 
Soudan : Amna Elhassan 
Qatar : Hanadi Al Darwich 
Italie: Elena Randini 
Libye : Aïcha El Hawari, Shefa Salem El Baraasi, Mohamed Ben Lamin et Riadh Zbaida 
Palestine : Mondher Youssef El Jawabeh et Bashar Alhroub
Irak : Ali Ridha Said et Sattar Na’ama
Égypte : Marwa Yousri Zaki Atiaa, Khaled Zaki et Abdelwahab Emad 
Maroc : Abdelghani Bibt.
Tunisie : Majed Zalila, Boujemaa Belaifa, Mouna Jmal, Leila Rokbani, Hamza Chabbi, Ali Aissa, Ahmed Zalfani, Karim Kammoun, Mohamed Hédi Ayeb, Abdallah Tounakti, Sabra Ben Fraj, Mohamed Ali Saadi, Zohra Lakhdhar, Ilhem Sbaii, Amine Bousoffara, Abdelaziz Mohsni, Chawki Lahmar, Amira Mtimet, Mourad Chawaya, Malek Saadallah, Mohamed Melki, Haithem Soua, Marianne Catzaras, Marwen Trabelsi, Jilani Ben Cheikh, Samir Ben Gouia, Nejib Bougacha, Mohamed Amine Inoubli, Mohamed Dhahbi, Taher Chennouf, Yasmine Challouf.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Corruption 11:00 | 09-12-2019

DES MOTS POUR LE DIRE
Ouyahia, en 2007, au sujet de la corruption et de la mauvaise gestion

«J’ai un ami, qui est toujours ministre et en poste très important au gouvernement ; lorsque nous parlions de la corruption qui existe au plus haut niveau de l’Etat, il me disait qu’il ne faudrait pas non plus oublier de parler et