Urgent

  • Indonésie : le bilan du tremblement de terre s'élève à 318 morts
Placeholder

Rubrique Le Soir Santé

Psoriasis Informer pour une meilleure prise en charge

Une table ronde scientifique animée par le Pr. A. Ammar Khodja, professeur en dermatologie au CHU Mustapha-Pacha d’Alger, et le Pr. Chafia Dahou, professeur chef de service rhumatologie au CHU Lamine-Debaghine, Bab-El-Oued d’Alger, a été organisée à Alger par Pfizer Pharm pour sensibiliser et informer le grand public au sujet du psoriasis et du rhumatisme psoriasique.
Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique, où la peau se renouvelle à un rythme anormalement rapide. Le psoriasis n’est pas contagieux et évolue par poussées, dont la fréquence et l'intensité sont imprévisibles, on estime aujourd’hui que 2 à 3% de la population mondiale est atteinte de psoriasis.
Cette maladie est caractérisée par des plaques rouges épaisses plus ou moins étendues, recouvertes de peaux mortes de couleur blanche, les squames.
Ces lésions se situent le plus souvent au niveau des mains, des coudes, des genoux, du bas du dos, ou sur le visage et le cuir chevelu.
Le rhumatisme psoriasique est une spondylarthrite et une forme d’inflammation articulaire, qui survient chez certaines personnes atteintes de psoriasis cutané.
Les symptômes annonciateurs d'un rhumatisme psoriasique sont assez nombreux, mais les plus fréquents sont des articulations douloureuses au niveau des chevilles, des genoux ou des coudes, des articulations qui peuvent sembler engourdies, sensibles ou raides, des douleurs au niveau du dos. Il y a aussi ce que l’on appelle un dérouillage matinal, c’est-à-dire une rigidité au réveil, souvent très significatif d'un rhumatisme psoriasique. Les patients peuvent également avoir des ongles présentant des petits trous et qui s'effritent, les doigts et les orteils gonflés et douloureux, des douleurs à l’arrière du talon ou sur les pieds, des inflammations au niveau des tendons.
Les personnes atteintes de psoriasis risquent davantage de souffrir de différentes comorbidités, en particulier de maladies cardio-vasculaires, de diabète, d’obésité, de maladie de Crohn, d’infarctus du myocarde, de rectocolite hémorragique, de syndrome métabolique, d’accident vasculaire cérébral et de maladies du foie.
Le psoriasis est une maladie chronique évoluant différemment d’un patient à l’autre, on ne guérit pas aujourd’hui le psoriasis mais on sait contrôler la maladie, voire obtenir de longues périodes de rémission. Lors des récidives, les plaques peuvent survenir au même endroit ou en d’autres localisations.
Pr. Ammar Khodja a souligné que «le psoriasis cutané précède presque toujours l’atteinte articulaire (75% des cas de 10 à 12 ans). Dans 15% des cas, il est concomitant», ajoutant que «la sensibilisation se fait par un partage d’informations sur différents niveaux : cercle familial, professionnel et environnement sociétal».
De son côté, Pr. Dahou a expliqué que «le dépistage et un traitement précoces du rhumatisme psoriasique permettent d’améliorer l’évolution au long cours.
La prise en charge du rhumatisme psoriasique doit faire intervenir une équipe multidisciplinaire, la collaboration entre rhumatologues et dermatologues est nécessaire».

Placeholder

Multimédia

Plus

Les + populaires de la semaine

(*) Période 7 derniers jours

  1. Lakhdar Belloumi (ex-milieu offensif international) : «Je ne vois pas le Sénégal battre l'Angleterre»

  2. JS Kabylie Amrani remercié, Miloud Hamdi nouvel entraîneur

  3. Bouira 16 élèves et leur enseignante sauvés in extrémis

  4. Décès du Général à la retraite le Moudjahid Mohamed Betchine

  5. Projet d'usine FIAT Algérie Stellantis signe le nouveau cahier des charges

  6. L’ancien ministre Abdelkader Kadi condamné à 12 ans de prison ferme

Placeholder

Urgent

  • Indonésie : le bilan du tremblement de terre s'élève à 318 morts