Voir Tous
Rubrique
Monde

Attentat contre Assimi Goïta Le Mali dans l’œil du cyclone

Publié par R. I.
le 22.07.2021 , 11h00
106 lectures

Le colonel Assimi Goïta, président du conseil de transition au Mali, a échappé à un attentat au couteau ce mardi 20 juillet 2021, lors de la célébration de la fête de l’Aïd el-Adha, de ka tabaski, à la grande mosquée de Bamako.
En effet, alors qu’il participait à la célébration de la fête de la tabaski à la grande mosquée de Bamako, l’homme fort du Mali a échappé de justesse à une tentative de meurtre au couteau.
Perpétré par un jeune homme pendant que l’imam allait égorger le mouton sacrificiel, le colonel Assimi Goïta n’a eu la vie sauve que grâce à «son instinct d’officier des forces spéciales», selon le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, présent à ses côtés au moment de l’attaque. «Je vais très bien», a d’ailleurs déclaré le chef de l’État, en mi-journée. «Quand on est leader, il y a toujours des mécontents, il y a des gens qui à tout moment peuvent vouloir tenter des choses pour déstabiliser, tenter des actions isolées», a-t-il ajouté, dans son passage sur l’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM).
L’agresseur a été immédiatement maîtrisé et interpellé par les éléments de la Garde nationale et la police, qui ont envahi la mosquée. Il s’agirait «d’un enseignant», a précisé le commissaire principal Sadio Tomoda, du 3e arrondissement de police de Bamako. Acte isolé ou attentat planifié, une enquête a été ouverte et ses conclusions permettront d’en savoir plus. 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 01-08-2021

Où sont passés les 7 000 litres d’oxygène ?

Ce vendredi, un camion rempli de 8 000 litres d’oxygène liquide est parti à 16h de Jijel pour alimenter l’hôpital de Sétif. Il devait décharger vers minuit et soulager les nombreux patients en détresse respiratoire

2

Actualités 11:00 | 31-07-2021

FACE À LA DÉGRADATION DE LA SITUATION SANITAIRE
Flambée des prix des tests anticovid

Alors que le variant Delta progresse et que le recours aux tests de dépistage dévient nécessaire, les laboratoires d’analyses médicales ne trouvent rien de mieux que d’augmenter les tarifs. Sous d’autres cieux, les pouvoirs

3

Actualités 11:00 | 02-08-2021

MAROC-ALGÉRIE

Mohammed VI : quel revirement !

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 01-08-2021

Eh ! La France ! Ton honneur fout le camp !

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 31-07-2021

La prémonition de Boussad Abdiche