Voir Tous
Rubrique
Pousse avec eux

La jurisprudence Khalifa !

Publié par Hakim Laâlam
le 15.05.2019 , 11h00
3513 lectures

France ! Procès des époux Balkany. Tu vas voir que ces deux-là vont eux aussi finir à…

…Blida ! 

Et là, depuis quelques heures, on nous explique que Chakib Khelil et Abdesselam Bouchouareb sont à l’étranger. Ce « sont à l’étranger » sonne comme une porte fermée à toute possibilité de poursuites judiciaires et procès de ces deux personnes en Dézédie. Ah bon ? Et pourquoi, diable ? Le Ramadhan n’a pas encore complètement ravagé mes restes de neurones. Et la partie de mon cerveau qui s’occupe de la gestion de mon patrimoine mémoire a bossé. Oh ! Pas énormément ! Mais juste ce qu’il faut pour me rappeler de l’affaire Moumène Khalifa. J’ai donc le souvenir plus ou moins net que le Clan d’Oujda-la-Grande-Mosquée avait sué sa race pour ramener Rafik Khalifa de son exil londonien et le faire enfermer ici. Tous les moyens de la République, pardon, du Royaume, avaient été mis en branle pour son retour et son embastillement. Alors, les frérots ? Un peu de sueur ! De la bonne volonté ! Quelques grammes d’abnégation et un zeste d’acharnement, et vous allez finir par les ramener eux aussi, les deux Panama-Biffetons en goguette. Y’a pas de raison ! Y’a pas de raison, yek ? Genre des raisons qui disent à mon nez d’aller fouiller dans une autre poubelle, n’est-ce pas ? Non, bien sûr ! Je ne pense pas qu’il y ait d’autres raisons. La justice est maintenant indépendante. Complètement indépendante. Totalement indépendante. Et il n’y a pas de souci à se faire de ce point de vue-là. C’est juste qu’elle est débordée. Y’a tellement d’affaires à traiter que Chakib et Abdesselam ont dû être oubliés. Mais là aussi, pas d’inquiétude. En bons auxiliaires citoyens de justice, nous veillerons à rappeler régulièrement, ici même, que rien n’empêche de « procédurer » comme des bêtes pour le retour forcé de Khelil et de Bouchouareb. La jurisprudence Khalifa est là pour nous le rappeler tous les jours ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Les avocats réclament la présence de Bedoui et Saïd Bouteflika au procès de Hamel
L’ombre des grands absents

L’ombre des absents plane lourdement dans la seconde partie du jugement de Hamel et de ses trois fils. En dépit de l’insistance du collectif de défense des prévenus, Saïd Bouteflika et Nourredine Bedoui n’ont pas comparu durant les deux

2

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Hommage
Un an après sa disparition, il reste toujours parmi nous

Je l’entends tousser du bout du couloir du journal. Il porte un masque, se frotte les mains avec le gel hydroalcoolique, vérifie si