Voir Tous
Rubrique
Pousse avec eux

Merci la pluie !

Publié par Hakim Laâlam
le 20.11.2021 , 11h00
2806 lectures

Suppression de l’examen de 5e année (ex-sixième). 

Saâdani se félicite !

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur plusieurs régions du pays, notamment au Centre et dans la capitale, ont été un véritable drame. Humain et matériel. Mais en marge des douleurs individuelles et collectives, ces intempéries ont mis à nue l’entreprise avancée de destruction du pays entamée, largement entamée par le clan d’Oujda-les-deux-Mosquées. Une Algérie pompée 22 ans durant. Avalée par les pouvoirs d’argent et la mafia du foncier. Morcelée par les appétits. Déchiquetée par les projets d’enrichissement rapide. Triturée à mort. Partagée à la scie sauteuse et au béton dévoreur. La pluie a débarrassé le paysage des décors en papier-mâché ! Tous les jours, et à chaque ondée persistante, des pans entiers de maquillage coulent comme du mauvais Rimmel, tombent, s’effondrent. Et je suis étonné, pour ne pas dire soufflé, que certains ne trouvent rien d’autre à dire, face à ce déshabillage « naturel » que : « Voilà la gouvernance ! » Ghir el kheïr ? La gouvernance de qui ? Ah ben oui ! Faut nommer les choses, même derrière le confort d’un écran et d’un salon douillet. La gouvernance de qui ? Répétez après moi : Bouteflika ! Bouteflika et son clan qui ont ouvert le robinet, délivré des autorisations et des permis de construire sur des falaises non-confortées, sur des terrains inconstructibles, sur des monticules mouvants et au bord du bord clapotant d’un littoral bouffé par les ensembles hideux. Tous ces projets immobiliers qui s’achetaient et se vendaient dans les arrière-boutiques des bouchers, des marchands ambulants de fruits et légumes reconvertis en maçons, puis en patrons des patrons. Ça ne brûle pas la langue ni le gosier de le dire. Et de ne pas opérer sournoisement à des amalgames. Les permis de construire des « cités au bord du gouffre » n’ont pas été attribués le 12 décembre 2019 ! En revanche, une grande partie de cette mafia est aujourd’hui derrière les barreaux. Le reste y viendra aussi, si le cap est tenu. Civils et militaires ! Aya sidi ! Pour l’exemple, bark ! Citez-moi un pays dont l’armée a nettoyé et nettoie ses rangs au rythme de l’ANP ? Combien de généraux ont été dégradés, rétrogradés au rang de simples djounoud, et combien sont, au jour d’aujourd’hui, sous le coup d’un mandat d’arrêt international, pour ceux ayant réussi à fuir ? Quelle autre armée du monde et quel autre pouvoir civil a fait cela ? Si vous en connaissez, ma boîte mail est ouverte. Marhaban ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 01-12-2021

Tripoli au secours de Rabat
Grosses manœuvres contre l'Algérie

Des informations sensibles se bousculent depuis dimanche soir au sujet du retrait de la candidature de la Libye du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA). Une manœuvre dangereuse liée de près aux desseins hostiles contre l’Algérie. Tout part d’une information diffusée dimanche soir par des médias proches du palais royal marocain qui livrent

2

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…