Rubrique
Régions

ILS REPRÉSENTENT UN MONTANT TOTAL DE 23 MILLIARDS DE DINARS 140 projets gelés à Jijel

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 08.11.2018 , 11h00
72 lectures

Le sénateur et coordinateur  du bureau de wilaya du Rnd Abdelmajid Bouzeriba a affirmé récemment que 140 projets ont été touchés par le gel pour un montant de 23 milliards de dinars dans la wilaya de Jijel.
En effet, Abdelmajid Bouzeriba a attribué ce gel à un certain nombre de facteurs dont le problème du choix de terrain pour l’implantation de ces projets, les lenteurs des procédures administratives. Il convient de souligner que le gel a touché quatre hôpitaux dont deux de 240 lits à Jijel et Taher et deux de 60 lits dans la commune de Chekfa à Belghimouz , un  centre d’enfouissement technique à Chekfa, les chemins de wilaya 137 C reliant la commune de Djemaâ Bénihebibi à Bordj Thar , Sidi Maârouf à Ouled Rabah, la trémie de Baba arroudj dans la ville de Jijel, 20 aires de jeux à l’échelle de la wilaya.
Pour rappel, le wali Far Bachir avait affirmé il y a quelques mois que 42 projets ont été concernés par la levée du gel dont 34 opérations dans le secteur de l’éducation portant  réalisation de six lycées, 3 CEM, 21 cantines scolaires, 103 nouvelles classes, 25 classes d’extension au palier primaire. Le dégel a touché également 3 projets dans le secteur de la santé portant réalisation de trois polycliniques dans les communes de Jijel, Sidi Maârouf et el Aouana pour un montant de 340 millions de dinars et 5 opérations dans le secteur de l’hydraulique pour un montant de 790 millions de dinars.
Bouhali Mohammed Cherif

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-04-2019

Toufik sans gardes

L’ex-patron du DRS, le général de corps d’armée Mediene Mohamed dit Toufik, s’est vu retirer, cette semaine, sa garde rapprochée et sa voiture blindée. A rappeler qu’entre lui et l’actuel homme fort de l’armée, en

2

Périscoop 11:00 | 16-04-2019

Plaintes contre El Hamel

Selon des sources, ce sont les deux enfants d’El-Hamel qui ont été sommés de restituer les armes à poing qui étaient en leur possession. Par contre, l’ex-patron de la DGSN a gardé