Rubrique
Régions

AÏN KERCHA (OUM-EL-BOUAGHI) 2 morts et 2 blessés lors d'une collision entre un camion et un véhicule touristique

Publié par Moussa Chtatha
le 18.11.2019 , 11h00
47 lectures

Deux jeunes ont trouvé la mort et deux autres hommes ont été grièvement blessés lors d'une collision entre un engin et un véhicule touristique à Aïn Kercha.
Selon le communiqué qui nous a été transmis par la cellule de communication de la Protection civile d'Oum-el-Bouaghi, nous avons appris qu'un grave accident de la circulation a eu lieu en date du 16 de ce mois à 9h 25 plus précisément, à Garaa Saida sur la RN 26, lorsqu'un camion entra en collision frontale avec un véhicule touristique. Cet accident a causé la mort de deux jeunes passagers, un jeune répondant aux initiales de Y. Z. âgé de 26 ans et un autre jeune non identifié. Les deux ont trouvé la mort sur les lieux de l'accident selon le médecin urgentiste. 
Deux autres passagers, 
M. B. âgé de 52 ans et M. S. âgé de 42 ans ont subi de profondes blessures au bras droit pour le premier, et de légères égratignures à la tête pour le second.
Les deux dépouilles et les blessés ont été transférés par les éléments de l'unité secondaire de la Protection civile vers la polyclinique de Aïn Kercha. Les services de la gendarmerie ont ouvert une enquête pour élucider les causes exactes de ce regrettable accident.
M. C.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Corruption 11:00 | 09-12-2019

DES MOTS POUR LE DIRE
Ouyahia, en 2007, au sujet de la corruption et de la mauvaise gestion

«J’ai un ami, qui est toujours ministre et en poste très important au gouvernement ; lorsque nous parlions de la corruption qui existe au plus haut niveau de l’Etat, il me disait qu’il ne faudrait pas non plus oublier de parler et