Rubrique
Régions

KHENCHELA 4 844 cartes Chifa sur la liste noire

Publié par Benzaïm Abdelouahab
le 24.07.2018 , 11h00
78 lectures
Selon le directeur de la Cnas, plus de 4 800 cartes Chifa ont été classées dans la liste noire au niveau des services de la Caisse pour usage illégal, pour utilisation abusive et usage par une tierce personne en plus de 5 800 dossiers de remboursement ont été rejetés pour non-conformité aux directives et aux recommandations de cette institution.
Le directeur a ajouté que ces comportements ont eu un impact négatif sur le bon déroulement des services de la Cnas et des charges supplémentaires qui deviennent des lourdes sur la Caisse en indiquant que le montant réclamé par les services concernés est estimé à plus de 5 millions de dinars. C'est pourquoi la Cnas de Khenchela a procédé à l'organisation de journées portes ouvertes sur le service qui chapeaute l'utilisation de la carte Chifa et ce, au profit du personnel de la Cnas, les journalistes, les représentants du Snapo et les pharmaciens conventionnés, les représentants de la Direction de la santé et les usagers de la Cnas de Khenchela.
Les thèmes abordés par les organisateurs de ces journées de sensibilisation et d'informations tournent autour de vulgarisation de l'information au niveau interne et externe par le biais des cadres de la Caisse et de la presse, la valorisation des rencontres avec les directions et les partenaires pour un travail adéquat.
Dans le même cadre, le directeur de la Cnas de Khenchela a rappelé au cours de ses interventions que l'usage de la carte Chifa est strictement personnel et ne peut en aucun cas être laissé à la disposition d'une tierce personne y compris les prestataires conventionnés avec la Cnas et que son utilisation par ces derniers entraîne directement la responsabilité de son propriétaire en indiquant que la Sécurité sociale est un droit acquis que nous devons préserver.
Benzaïm Abdelouahab

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE
Les clefs de cette nouvelle crise

Même si elle ne s’exprime pas encore officiellement, la colère gronde à Alger en raison des récents évènements survenus avec Paris. Le retrait des policiers chargés de la surveillance de notre représentation en France et les «révélations» de l’ancien ambassadeur français en Algérie ont jeté un froid sans précédent et soulevé un certain nombre d’interrogations. Dans ce contexte, la sortie médiatique de Bernard Bajolet est perçue comme l’un des faits les plus retentissants compte tenu de la quantité