Rubrique
Régions

OUM-EL-BOUAGHI Après un cycle de formation alternée, les maires des 29 communes reçoivent leurs diplômes

Publié par Moussa Chtatha
le 16.05.2018 , 11h00
131 lectures

Selon un programme initié par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités, et de l'Aménagement du territoire, et à l'instar des autres municipalités, les P/PAC de la wilaya d'Oum-el-Bouaghi ont reçu une formation alternée qui a débuté depuis le mois de mars et a concerné une dizaine de modules.
Cette formation qui a pris fin jeudi passé vient d'être sanctionnée par la remise de diplômes aux intéressés dans une rencontre conviviale organisée, ce dimanche, au niveau de la résidence de la Wilaya et à laquelle ont pris part, outre les maires des 29 communes, les chefs de daïra, les membres de l'exécutif et la presse locale.
Dans une intervention d'ouverture, le wali a mis en exergue l'importance de cette formation dont l'objectif demeure l'acquisition de certains outils de gestion de la municipalité permettant aux élus de s'armer de dispositifs réglementaires pour gérer les affaires de la commune.
Lui emboîtant le pas, M. le Drag a, à son tour, rappelé les modules suivis par les maires qui ont touché à la gestion du patrimoine de la commune, la gestion des ressources humaines, la passation de marchés, la gestion du matériel, l'environnement, la finance et la comptabilité, ainsi que les catastrophes naturelles etc.
Pour rappel, ce sont les cadres spécialistes de la wilaya mettant en œuvre leur capital expérience chacun en son domaine qui se sont relayés pour dispenser ces outils de gestion. Hier, ces maires ont été gratifiés de titres honorifiques et étaient tout heureux de reprendre leurs missions électives.
M. Tiab Z., l'un des maires qui a reçu son diplôme des mains de M. le wali, sollicité par notre journal a bien daigné nous faire cette déclaration : «En mon nom et en celui de tous mes collègues, j'apprécie cette initiative, ça nous a permis d'apprendre beaucoup de choses, des armes qui nous permettront de faire moins d'erreurs dans la mission qui nous a été allouée», et d'ajouter : «Maintenant, nous sommes armés d'outils de gestion qui nous permettront de nous comporter en vrai manager pour gérer les affaires publiques de la commune.
C'est à notre tour de faire passer ces connaissances à nos collaborateurs qui nous assisteront dans nos tâches.»
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-10-2018

ÉVÉNEMENTS DU 5 OCTOBRE 1988
Hanoune répond à Ouyahia

La réponse de Louisa Hanoune à Ahmed Ouyahia ne s’est pas fait attendre. Au premier ministre qui affirmait que les événements du 5 Octobre 1988 avaient mené le pays à l’anarchie, la secrétaire générale du parti des travailleurs répond que c’est faux. Elle appelle

2

Actualités 11:00 | 13-10-2018

AFFAIRE BOUHADJA
Ce qui irrite Abdelaziz Bouteflika

Le président de l'Assemblée populaire nationale irrite au plus haut point le patron d'El Mouradia. Selon une source sûre, l'entourage de Abdelaziz Bouteflika est d'autant plus remonté contre Saïd Bouhadja que, «nous détenons des éléments sûrs que nous