Rubrique
Régions

Relizane Embellissement de la ville, si le civisme suivait…

Publié par A. Rahmane
le 15.08.2019 , 11h00
207 lectures
Le touriste qui visite Relizane pour la première fois est toujours surpris par le contraste frappant entre le quartier nord de la ville et les zones périphériques.
C’est la première remarque faite par quasiment tous ceux qui effectuent une virée dans la ville. Et ce ne sont pas, entre autres, les habitants des cités «El Intissar», «SN Métal», «CNEP» ou les cités dortoirs qui les contrediront.
Au moment où on attend beaucoup du développement du tourisme dans notre wilaya, ces quartiers émerveillent le visiteur par leur propreté, leurs avenues bordées d’arbres, les ronds-points fleuris et soignés. «Comme si le touriste ne devait passer que par le quartier nord de la ville et s’arrêter au Cours», a commenté un conducteur de taxi avant d’ajouter, «une rue après le Cours, c’est une autre image qui s’offre à nos yeux. Plus de verdure, ou très peu, rien que du béton. Des immeubles aux murs lépreux, des monticules de restes de matériaux de construction bordant les routes. A cela, ajoutons les oueds où se développent toutes sortes de végétation et de parasites. Les rares bennes à ordures (on en compte parfois deux à trois par cité) toujours béantes et cernées de détritus. Une situation due, comme on le sait, en premier lieu à l’incivisme des riverains, du moins en ce qui concerne les déchets jetés un peu partout». «Que de campagnes de volontariat ont été lancées les week-ends, de concours de quartiers les plus propres, de campagnes de sensibilisation, rien n’y fait», déclare une responsable communale qui a depuis longtemps baissé les bras sur ces faits. «Nous souffrons cruellement de l’absence d’une bonne police communale, car il faut toucher la poche des gens pour les forcer à un comportement plus responsable dans la protection de l’environnement», conclut-elle.
A. Rahmane

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 26-02-2020

En finir avec l’héritage Bedoui

La médiatisation excessive et complaisante, notamment par la Télévision nationale, du Conseil constitutionnel n’a pas du tout été appréciée en haut lieu. «Certains oublient, peut-être, que c’était ce même Conseil qui a

2

Actualités 11:00 | 24-02-2020

Exploitation du gaz de schiste
La mise au point de Tebboune

La question sensible de l’exploitation des hydrocarbures de schiste a de nouveau été soulevée, en fin de semaine dernière, d’abord sous forme d’une mise au point de la part du président de la République qui s’exprimait dans une interview accordée à la version