Rubrique
Régions

Relizane Embellissement de la ville, si le civisme suivait…

Publié par A. Rahmane
le 15.08.2019 , 11h00
202 lectures
Le touriste qui visite Relizane pour la première fois est toujours surpris par le contraste frappant entre le quartier nord de la ville et les zones périphériques.
C’est la première remarque faite par quasiment tous ceux qui effectuent une virée dans la ville. Et ce ne sont pas, entre autres, les habitants des cités «El Intissar», «SN Métal», «CNEP» ou les cités dortoirs qui les contrediront.
Au moment où on attend beaucoup du développement du tourisme dans notre wilaya, ces quartiers émerveillent le visiteur par leur propreté, leurs avenues bordées d’arbres, les ronds-points fleuris et soignés. «Comme si le touriste ne devait passer que par le quartier nord de la ville et s’arrêter au Cours», a commenté un conducteur de taxi avant d’ajouter, «une rue après le Cours, c’est une autre image qui s’offre à nos yeux. Plus de verdure, ou très peu, rien que du béton. Des immeubles aux murs lépreux, des monticules de restes de matériaux de construction bordant les routes. A cela, ajoutons les oueds où se développent toutes sortes de végétation et de parasites. Les rares bennes à ordures (on en compte parfois deux à trois par cité) toujours béantes et cernées de détritus. Une situation due, comme on le sait, en premier lieu à l’incivisme des riverains, du moins en ce qui concerne les déchets jetés un peu partout». «Que de campagnes de volontariat ont été lancées les week-ends, de concours de quartiers les plus propres, de campagnes de sensibilisation, rien n’y fait», déclare une responsable communale qui a depuis longtemps baissé les bras sur ces faits. «Nous souffrons cruellement de l’absence d’une bonne police communale, car il faut toucher la poche des gens pour les forcer à un comportement plus responsable dans la protection de l’environnement», conclut-elle.
A. Rahmane

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 18-09-2019

2 EX-PREMIERS MINISTRE, 14 ANCIENS MINISTRES, DES WALIS, 3 P-DG DE BANQUE ET 12 HOMMES D’AFFAIRES Y SÉJOURNENT
La prison d’El-Harrach s’adapte à ses nouveaux pensionnaires

L’afflux important de nouveaux détenus au pénitencier d’El-Harrach a contraint les autorités compétentes à procéder à des réaménagements et à la prise de décisions qu’impose désormais la nouvelle situation. Une situation incroyable, difficile à imaginer quelques mois auparavant et qui fait par conséquent peser une très grosse

2

Périscoop 11:00 | 17-09-2019

Le train rapide Annaba – Tébessa ne sifflera pas

Il y a quelque temps, le ministre des Transports a inauguré la ligne ferroviaire Annaba – Tébessa, avec une locomotive neuve pouvant atteindre la vitesse de 160 km/h. Il se trouve que le train