Rubrique
Régions

AÏN M’LILA (OUM-EL-BOUAGHI) 9 personnes impliquées dans un crime

Publié par Moussa Chtatha
le 14.08.2019 , 11h00
362 lectures
Deux personnes dont une a rendu l’âme sur les lieux du crime ont été victimes d'agression à l'arme à feu et au sabre. Un crime perpétré par une bande de neuf personnes.
Selon le communiqué qui nous a été transmis par la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, nous avons appris qu'un jeune âgé d'une vingtaine d'années a succombé des suites de ses blessures après avoir reçu un coup de fusil de chasse alors qu'une deuxième personne a été grièvement blessée.
Selon la même source, les faits ont eu lieu le 6 août vers
2 heures et demie au quartier
5-Juillet. Les corps ont été évacués vers les services des urgences de l'EPH de Amir et de Aïn M’lila. Les services de la police judiciaire avertis, se sont dépêchés sur place et ont ouvert une enquête qui a abouti à l'identification du principal auteur de ce crime qui a eu lieu au niveau du quartier du 5-Juillet.
L'identification et l'arrestation de l'auteur du crime qui a utilisé un fusil de chasse pour attaquer ses victimes a également dénoncé huit autres complices ayant participé à cette attaque en utilisant des armes blanches, des couteaux et des sabres, les complices âgés de 21 ans à 37 ans ont été à leur tour neutralisés en possession de cartouches , de sabres et de haches ainsi que des produits barbituriques. Les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République du tribunal de première instance en date du 8 août, puis placés sous mandat de dépôt pour les charges d’attaque à l'arme à feu ayant entraîné la mort, port d'armes blanches, détention de munitions, détention de psychotropes.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-01-2020

LES MAGISTRATS ONT ENTENDU TAYEB LOUH, AHMED OUYAHIA ET DJAMEL OULD ABBÈS À CE SUJET
Enquête sur les législatives de 2017

L’enquête judiciaire menée autour des graves irrégularités enregistrées durant les législatives de 2017 commence à lever progressivement le voile sur les pratiques mises alors en place pour privilégier l’accès à la députation aux hommes du «clan». Les fidèles à la fratrie des Bouteflika et ceux auxquels ils ont

2

Périscoop 11:00 | 21-01-2020

Une quarantaine de walis concernés

A en croire une source très bien informée, la présidence de la République annoncera, très prochainement, un très vaste mouvement dans le corps des walis. Un mouvement qui, nous confie-t-on, concernerait une