Rubrique
Régions

MOSTAGANEM La production d’aliments composés à la hausse

Publié par Abder Bensadok
le 15.01.2020 , 11h00
87 lectures
Sur l’ensemble de l’année 2019, les productions d’aliments composés ont progressé en comparaison avec celles de 2018.
Une progression de 4% de la production des viandes rouges et blanches (environ 6 000 quintaux) est constatée par rapport à la campagne de 2018 marquée par une production de 149 800 quintaux.
Sur le marché des œufs, la production est à la hausse, elle a atteint 242 millions d’unités soit une augmentation de 8%, avec 18 millions d’œufs supplémentaires.
La production laitière, quant à elle, maintient l’équilibre. En 2019 la production s’est redressée progressivement et reste globalement stable avec une légère augmentation d’un peu plus de 4% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette hausse sensible enregistrée au cours de ces douze derniers mois reste toutefois insuffisante pour combler le déficit des besoins dans la wilaya. Plus de 104 millions de litres dont 79,6 millions de litres de lait de vache, 14,9 millions de litres de lait cru et 9 millions de litres de lait caprin avec une production quotidienne de 110 000 litres ont été assurés par les quatre laiteries de la wilaya de Mostaganem.
Le volume de lait collecté a permis de traiter 9 millions de litres de lait de vache, soit une augmentation de 12% par rapport à la même période de l’année dernière. Dans un autre chapitre, la wilaya de Mostaganem a enregistré l’an passé une légère hausse de la production de laine, passant de 3 150 quintaux en 2018 à 3 370 en 2019. La demande de cuir a connu une stabilité à hauteur de 460 quintaux. Les projections de l’offre de cuirs et autres peaux sont liées à celles de la production de viande et la récupération de ses produits. L’apiculture a pris un essor considérable tel que la wilaya compte quelque 36 000 ruches. La production mellifère révèle un accroissement de 1 420 quintaux pour atteindre 26 480 contre 24 760 en 2018.
En termes de résultats, il faut noter que Mostaganem a occupé la 6e place au niveau national dans la production d’œufs, la 10e pour la production de lait, le 19e rang pour la production de miel et enfin la 23e place pour la production des viandes blanches.
Pour les productions végétales, la wilaya occupe la 4e place pour les maraîchers.
Ces positions impliquent une responsabilité forte vis-à-vis des enjeux de sécurité, de qualité, de durabilité et de compétitivité afin d’assurer un développement durable des filières agricoles.
A. Bensadok
 

Le leitmotiv de l’association de la plage de Sidi-Mejdoub

Les habitués de la plage de Sidi-Mejdoub ne pourront plus s’y rendre en attendant que le service de déblaiement de l’APC intervienne pour enlever les tonnes de sable qui se sont déversées sur la route.
L'association de Sidi-Mejdoub Plage vient de faire part sur les réseaux sociaux d’un état des lieux de la plage de Sidi-Mejdoub. Ils dénoncent l’abandon de ce site balnéaire en proie à un véritable massacre écologique.
Suite aux dernières intempéries, le mur de soutènement construit récemment tout au long de la route qui surplombe la plage, n'a pas réussi à contenir les glissements de sable tassant complètement la route qui reste impraticable et bloquée à la circulation. Il y a lieu de constater également le problème des sources d'eau qui se déversent sur la chaussée, provoquant la dégradation des lieux à cause de l’absence totale de canalisation de ces sources. Avec tous ces désagréments, l'association rappelle les services concernés que l’activité touristique ne concerne pas seulement l’été mais toute la période de l'année.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude