Rubrique
Régions

Aïn Defla Le marché de gros de fruits et légumes de Bourached, achevé mais toujours pas opérationnel

Publié par Karim. O.
le 08.08.2018 , 11h00
222 lectures

Le marché de gros de fruits et légumes de Bourached qu'a construit la société Magros pour quelque 300 milliards de centimes fait partie d'un groupe de 8 marchés de ce type à réaliser sur le territoire national dans le but d'assurer la régulation des cours et des approvisionnements sur décision du ministère du Commerce.
C'est en 2012 que le premier coup de pioche de cette structure, implantée sur le territoire de la commune de Bourached, à une quinzaine de km au sud, ouest de Aïn Defla, à proximité de l'autoroute. Sa construction aura duré plus de 5 ans depuis quelques mois tous les travaux internes et externes ont été achevés.
Eu égard à l'importance du rôle assigné à ce marché, destiné à approvisionner en fruits et légumes non seulement la wilaya de Aïn Defla mais aussi les 4 wilayas limitrophes, soit une population qui dépasserait les 5 millions d'habitants, cette structure moderne, équipée de toutes les commodités, des moyens techniques de contrôle et de surveillance n'a pas cessé de susciter l'intérêt du gouvernement de par le nombre de visites ministérielles effectuées mais aussi de l'intérêt des différents walis qui se sont succédé à la tête de l'exécutif de la wilaya de Aïn Defla qui ont assuré le suivi de la réalisation, et ce, aussi par les nombreuses interventions sur le déroulement de la construction pour maintenir la cadence des travaux.
Plusieurs dates pour la mise en service de ce marché ont été annoncées par les uns et les autres, hormis le wali en exercice qui s'est réservé d'avancer une date précise à ce jour.
Ce retard de plusieurs mois pour la mise en service de ce marché ne laisse pas sans s'interroger et les agriculteurs et les commerçants postulants pour l'acquisition de l'une des 244 places offertes à la concession aux enchères publiques.
Toutes les parties concernées ne comprennent pas comment toutes les instances ont manifesté leur empressement et leur insistance pour la mise en service de la structure et une fois achevée.... demeure fermée.
Pourtant outre la régulation du marché attendue, cette importante structure qui s'étend sur 12 ha promet la création de quelque 1 000 emplois directs et indirects et la dynamisation du commerce local et régional dont les retombées positives pour toute la région sont attendues.
Pour les instances locales, la wilaya surtout, qui a consenti des efforts en prenant sur elle par des prélèvements sur son propre budget pour les aménagements extérieurs, amener de l'eau, de l'énergie électrique, aménagement des chemins d'accès et de sorties, assainissement extérieur. Il est donc tout à fait normal que la wilaya de Aïn Defla récolte les fruits de sa participation à cette importante structure.
Cependant, selon les informations que nous avons pu récolter auprès de sources concordantes, deux réunions préparatoires à la mise en service de ce marché qui ont regroupé toutes les parties concernées ont été tenues durant la seconde quinzaine du mois de juillet dernier, à savoir le 18 suivie de la réunion qui s'est tenue le 30 juillet, en présence du directeur de l'EPE Magros et sous l'autorité d'un responsable de la wilaya.
La dernière réunion a débouché sur la préparation de 2 arrêtés. Le premier concernant l'établissement du cahier de charges liant l'EPE au secteur du commerce, cahier des charges ayant trait principalement aux horaires d'ouverture et de fermeture du marché, aux jours d'ouverture avec la journée hebdomadaire de fermeture. Il semble que la journée du samedi a été retenue comme journée de repos hebdomadaire, en plus de la gestion des services annexes (cafétérias, sanitaires, restauration, hôtellerie...) tandis que le second arrêté en cours d'élaboration a trait à la délimitation de la zone d'activité territoriale du marché. Selon nos sources, les deux arrêtés, une fois établis, seront soumis à l'approbation du chef de l'exécutif de la wilaya comme le prescrit la réglementation en vigueur.
Par ailleurs, il nous a été donné d'apprendre que la location aux plus offrants des carreaux a déjà débuté depuis le 12 septembre 2017 et 30 de ces places ont été déjà louées en plus de 5 structures internes de services annexes. Pour ce qui est des mises à prix des adjudications, on indique que 3 carreaux sur 10 ont été loués dans une fourchette entre 5 et 13 millions de DA, 8 sur 13 entre 3,510 et 6,500 millions, 3 sur 4 entre 2,600 et 5 millions de DA, 3 sur 9 entre 2,800 et 6,500 millions de DA, 1/1 à 4,250 millions de DA, 3 sur 3 entre 4,010 et 4,150 millions de DA, 4 sur 6 entre 2,700 et 4,800 millions de DA, 3 sur 3 entre 2,075 et 4,300 millions de DA et 2 sur 2 entre 4,056 et 4,090 millions de DA lors de la dernière session d'adjudication, la 9e qui a eu lieu le 25 juillet dernier. On précise que le nombre de soumissionnaires ayant participé aux 9 sessions d'adjudication a été de 51 personnes morales et physiques.
A noter qu'il reste 179 autres carreaux sur les 194 disponibles à louer selon la même procédure, aux enchères publiques et que d'autres sessions seront organisées.
Par ailleurs aux dernières nouvelles, la mise en service du marché de gros de fruits et légumes (MGFLB) est annoncée pour le mois de septembre prochain selon une source bien informée. Il deviendra ainsi opérationnel en attendant son inauguration officielle.
Karim O.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 12-12-2018

Le local de Chikhi «le Boucher» et la banque privée

Une banque privée occupe un grand local situé à côté du stade Benhaddad de Kouba. Ce local appartient à... Kamel Chikhi. Jusqu’ici, on ignore si ce bien a été répertorié par la justice pour

2

Actualités 11:00 | 13-12-2018

IL A FAIT AVORTER, HIER, UN SIT-IN LE VISANT
Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs

Abdelmadjid Sidi-Saïd n’a du tout pas été tendre à l’endroit de ses adversaires qui veulent sa tête, en les traitant tout simplement de

3
4

Soit dit en passant 11:00 | 13-12-2018

Pour nous, ce sera du congelé !

5

Pousse avec eux 11:00 | 13-12-2018

Le nom de la rose, version DZ !