Voir Tous
Rubrique
Régions

NAÂMA Plus de 4 600 hectares de terre agricoles récupérés

Publié par B. Henine
le 19.09.2019 , 11h00
159 lectures

Dans le cadre de l’assainissement du foncier agricole, les services agricoles de la wilaya de Naâma (DSA) ont indiqué que 4 674 hectares non exploités ont été récupérés et 266 bénéficiaires mis en demeure pour non réalisation des travaux, soit la résiliation de 266 actes de concessions agricoles après les délais réglementaires. 
Les mêmes services ont également signalé que cette opération d’assainissement, qui a été lancée depuis 2018 et qui se poursuit à travers les communes de la wilaya, a été menée en étroite collaboration avec plusieurs secteurs, notamment, l’Onta (Office national des terres agricoles), les domaines, ainsi que l’instauration de commissions d’inspection par une commission compétente de wilaya chargée du suivi des concessions accordées dans ce domaine. 
Par ailleurs, 10 autres bénéficiaires mis en demeure font  également l'objet de mesures de résiliation de leurs actes par les services des domaines, alors que d’autres investisseurs dont les travaux ont «du plomb dans l’aile», verront la réduction de la superficie octroyée dans ce cadre.
 Pour rappel, la surface globale attribuée, dans le cadre de l’instruction ministérielle conjointe 108, aux concessionnaires agricoles à travers la région, est de 25 220 ha, répartie sur 1 779 actes de concession. Désormais, ces concessions servant d’assiettes à des projets agricoles ne seront attribuées qu’aux vrais exploitants dans le domaine de l’agriculture. 
Ces mesures interviennent depuis que le gouvernement a sollicité les responsables locaux pour une  éventuelle récupération du foncier dans tous ses états (industriel ou agricole) non exploité par les bénéficiaires. Aussitôt, une commission de contrôle a été constituée pour la circonstance pour la chasse aux «faux-promoteurs» qui ont accaparé de grandes superficies sans réalisation. Au niveau de la wilaya de Naâma, il a été attribué une superficie globale de 31 600 ha pour 2 721 contrats d’exploitation. 
Notons, enfin, que le premier responsable de la wilaya, M. Mohamed Hadjar, a, auparavant, instruit les services directement concernés, notamment la DSA (Direction de l’agriculture, l’hydraulique…), que désormais, les terrains agricoles seront attribués à ceux qui y investissent.  Il a appelé ces mêmes services à procéder strictement à l’assainissement et à la récupération des terres agricoles attribuées dans le cadre du foncier agricole et même industriel, qui demeurent inexploitables à ce jour, et ce, pour les attribuer avec de nouvelles mesures aux vrais exploitants disposant de moyens financiers pour l'ouverture de  créneaux d’activités diverses  dans l’agriculture et relancer l’investissement productif et créateur d’emplois à travers les communes de la wilaya de Naâma.
B. Henine

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

2

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

De source sûre, nous apprenons qu’un groupe de travail de haut niveau a été mis en place et a pour mission de «revoir» l’ensemble des accords commerciaux avec la France. Une révision, affirme notre source, qui concernera