Rubrique
Régions

RELIZANE Plus de 60 vétérinaires mobilisés

Publié par A. Rahmane
le 18.08.2018 , 11h00
46 lectures

Ce sont au total 65 vétérinaires qui ont été mobilisés pour procéder, si besoin est, au contrôle du mouton du sacrifice consacrant le rite d’Abraham dans le cadre de la prévention contre les risques du kyste hydatique.
Ils vont répondre aux attentes des habitants des trente-huit communes de la wilaya s’ils venaient à exprimer un quelconque doute concernant la santé du mouton.
Des moyens de locomotion seront mis à la disposition des vétérinaires, ainsi que des points fixes pour faciliter les opérations de contrôle du mouton du sacrifice après son abattage. L’inspection vétérinaire de la wilaya avait, rappelle-t-on, mobilisé ses troupes depuis l’ouverture des 34 points de vente du mouton de l’Aïd el-Adha dans le cadre de la prévention contre les maladies susceptibles d’être décelées au niveau du cheptel ovin proposé à la vente.
Le kyste hydatique est une maladie parasitaire due aux œufs d’un ténia. Il se transmet par l’ingestion d’aliments contaminés par les déjections d’un chien porteur, lui-même infecté après avoir mangé des viscères d’un herbivore infecté. Une fois l’œuf éclos au niveau de l’estomac, l’embryon migre vers le foie, peut aller vers les poumons, voire plus rarement un autre organe et forme un kyste hydatique.
L’hydatidose, une fois identifiée, doit être traitée par chirurgie ou par une technique appelée ponction aspiration, selon les médecins. C’est pour cela que la vigilance est recommandée à l’occasion du sacrifice du mouton de l’Aïd el-Adha.
Le contrôle vétérinaire des bêtes abattues pour la circonstance est nécessaire. Cependant, au cas où le contrôle vétérinaire serait impossible, il faut savoir que si les abats (foie, poumons et autres viscères du mouton) sont contaminés, ils portent des boules d’eau.
A. Rahmane

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-04-2019

Plaintes contre El Hamel

Selon des sources, ce sont les deux enfants d’El-Hamel qui ont été sommés de restituer les armes à poing qui étaient en leur possession. Par contre, l’ex-patron de la DGSN a gardé

2

Périscoop 11:00 | 17-04-2019

Toufik sans gardes

L’ex-patron du DRS, le général de corps d’armée Mediene Mohamed dit Toufik, s’est vu retirer, cette semaine, sa garde rapprochée et sa voiture blindée. A rappeler qu’entre lui et l’actuel homme fort de l’armée, en