Rubrique
Société

TÉBESSA Des femmes tunisiennes squattent le souk principal

Publié par Maâllem Hafid
le 04.11.2019 , 11h00
13646 lectures

Depuis près d'une année le souk principal de la ville de Tebessa est squatté par des milliers de femmes tunisiennes qui viennent des quatre coins du pays voisin. Il semble que ces dernières ont trouvé la formule géniale qui leur permet de s'approvisionner en plusieurs produits pour les ramener ensuite en Tunisie.
En effet, une fois sur le sol algérien du côté du poste frontalier de Bouchebka, les femmes tunisiennes changent de look pour ressembler, de par leur habillement, aux femmes tébessies. Elles passent inaperçues à l’intérieur du souk et raflent tout. 
Elles sont appelées d’ailleurs «les ramasse-tout». Cela va du vestimentaire (tissu) à l'alimentaire surtout la pomme de terre, en passant par les ustensiles en aluminium, les téléphones  portables, les produits cosmétiques, les fournitures scolaires, l'optique (lunettes) et même l’électroménager, etc.
Cet engouement de nos voisins tunisiens est même apprécié car, indépendamment de son impact négatif au plan  macro-économique du pays, il donne un peu de vitalité à un commerce timide ces dernières années dans la région. 
«Ces clients, c'est comme une bouffée d'oxygène pour nos affaires», déclare un commerçant du coin, car les Tébessis, comme tous les Algériens, terminent difficilement ce qui reste de l'année en cours, après une rentrée sociale très agitée.
Maalem Hafid

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Actualités 11:00 | 17-11-2019

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Une cinquantaine de walis et de maires ciblés

Les walis et les présidents d'APC constituent finalement l'un des corps les plus ciblés par la