Rubrique
Sports

Cameroun La Fecafoot invitée à payer les salaires des joueurs du championnat

Publié par R.S
le 21.02.2019 , 11h00
24 lectures
La Fédération internationale de football (Fifa) a demandé à la Fédération camerounaise (Fecafoot) de «prendre de manière urgente les mesures nécessaires» afin que les salaires et primes dues aux joueurs de 24 clubs de D1 et D2 du pays «soient payés à brève échéance», rapporte le site Africatopsports.com.
Dans un courrier signé par la secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura, l'instance internationale a invoqué des «obligations contractuelles pertinentes», demandant à la Fecafoot de lui soumettre, avant le 4 mars prochain, un rapport résumant les mesures prises dans le cadre de cette affaire. Cette injonction intervient quelques jours après la publication d'un rapport particulièrement alarmant de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (FIFPro) et du Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc), dénonçant «la situation désastreuse» des athlètes locaux de la discipline, dont beaucoup traînent de nombreux mois d'arriérés de salaires, de primes de matchs, de signature de contrat et d’entraînement. Selon le document, au cours de la saison 2017-2018 et celle qui vient de débuter, seuls 8 clubs évoluant dans les championnats professionnels se sont acquittés desdites obligations de rétribution vis-à-vis de leurs joueurs, alors que les 24 autres doivent encore de l'argent à leurs employés. A la Fecafoot, la FIFPro et le Synafoc affirment qu’ils «ne peuvent plus tolérer ces non-paiements de salaires injustifiés et répétés», et demandent au président de l’instance fédérale «d’intervenir immédiatement pour s’assurer que les joueurs perçoivent leurs honoraires actuels». Dans le même ordre d’idées, ils exigent que la Fédération ordonne immédiatement aux 24 clubs incriminés de se conformer à leurs obligations et, si les violations des droits des athlètes persistent, «d'engager les procédures disciplinaires qui s’imposent». En juillet 2016, alors en campagne pour le renouvellement de son mandat le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), Pierre Semengue, avait notamment promis de rendre effectives les incitations fiscales de l’Etat vis-à-vis du secteur à travers la mobilisation des ressources nécessaires pour le financement des activités, mais également le paiement régulier des salaires décents aux joueurs et encadreurs. Aujourd’hui qu’elles sont au plus mal, les caisses de la Ligue, qui pourvoit au fonctionnement des clubs à travers les subventions de l’Etat, de la Fecafoot et l’apport des sponsors, ont à peine permis le démarrage de la saison sportive il y a deux semaines, après trois renvois successifs.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 21-03-2019

SITUATION POLITIQUE
L’après-Bouteflika a déjà commencé

L’Algérie assiste aujourd’hui à une succession d’évènements politiques donnant l’impression que le pays s’est déjà projeté dans l’après-Bouteflika. Le sort de l’Algérie se jouerait-il actuellement à l’étranger ? Loin de l’effervescence des rues algériennes, des manœuvres de dernière minute d’un pouvoir acculé et désirant s’assurer une sortie honorable, deux diplomates bien

2

Périscoop 11:00 | 21-03-2019

La chute du dinar

Depuis exactement un mois, le dinar algérien a perdu 10% de sa valeur face à l’euro. En effet, l’euro s’échange actuellement au marché noir à 220 DA. Selon les cambistes, cette inflation est due à la ruée vers la devise