Rubrique
Sports

Boxe : mondiaux 2019 L’Algérien Houmri (81 kg) réussit son entrée en lice

Publié par R.S
le 11.09.2019 , 11h00
77 lectures
Le boxeur algérien Mohamed Houmri (81 kg) a battu le Saoudien Hamadah Salman, par arrêt de l'arbitre au 2e round, hier à Ekaterinbourg (Russie) où se déroulent les mondiaux-2019 de boxe du 9 au 21 septembre. Mohamed Houmri est le deuxième pugiliste algérien à se qualifier aux 16e de finale de cette compétition qui a débuté lundi avec la victoire de Younes Nemouchi (75 kg) vainqueur (5 - 0) devant le Slovène Velko Aljaz. Sept boxeurs représentent l'Algérie dans ce rendez-vous pugilistique qui rassemble près de 450 athlètes de 87 pays. Mohamed Flissi (-52 kg) et Réda Benbaaziz (-63 kg) monteront sur le ring le 12 septembre, respectivement face au Congolais Ilunga Kabange Doudou et à l'Ouzbek Adu Raimov Al Nur. Exempt du premier tour, l'Algérien Abdelhafid Benchabla (-91 kg) rencontrera au tour suivant, le 15 septembre, le vainqueur du combat entre l'Allemand Abduldjabbar Ammar et le Coréen Jiu Taeung. L'entrée en lice des deux derniers représentants algériens, Chems-Eddine Kramou (69 kg) et Chouaïb Bouloudinats (+91 kg) aura lieu le 16 septembre. Kramou, exempt du 1er tour, croisera les gants avec le vainqueur du match entre l'Azerbaidjanais Sotomayor Lorenzo et l'Australien Mallia Jason. Bouloudinat, quant à lui, boxera contre l'Italien Carbotti Mirko.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission