Rubrique
Sports

Ligue des champions d’Afrique (1/4 de finale, retour) : à nouveau battu par l’ES Tunis, le CS Constantine quitte la compétition Une aventure se termine, une autre se profile à l’horizon

Publié par Mohamed Bouchama
le 15.04.2019 , 11h00
136 lectures

Le CS Constantine, battu samedi soir sur le score de 3-1 (mi-temps : 2-0) en déplacement au stade de Radès (Tunis) par l'EST, a été éliminé en quarts de finale (retour) de la Ligue des champions d'Afrique.
Fin de l’aventure pour le CSC et ses milliers de fans «heureux» d’avoir accompagné et porté leurs favoris jusqu’en quart de finale de la plus prestigieuse des épreuves organisées sous l’égide la CAF. Une seconde défaite concédée face au champion sortant de l’ES Tunis, samedi soir, a plié le sort d’une formation constantinoise désormais conviée à livrer deux nouvelles batailles sur la scène locale, en coupe d’Algérie où elle a atteint les demi-finales et en Ligue 1 Mobilis dans laquelle Hadded et compagnie sont encore en lice pour une des places au podium. Une élimination attendue pour une équipe qui a atteint ses limites. Outre l’inexpérience d’un groupe limité en nombre, en plusieurs sorties, le coach Lavagne a dû se priver d’une bonne partie de son effectif, les joueurs du CSC ont aussi manqué de rythme. Et cela s’est vérifié à partir de la deuxième moitié de la phase des poules (la reprogrammation du double match face à Al-Ismaïly a mis à genoux l’équipe de Cirta qui avait subi un calendrier démentiel sur le plan national) avec des joueurs qui entamaient «froidement» leur match. Face à Al-Ismaïly, le CA Tunis, le TP Mazembe puis l’ES Tunis, en quart de finale «aller», le CSC a concédé ses premiers buts durant les tout premiers instants, moments de déconcentration induits par un souci d’allumage, lui-même causé par l’état physique du groupe dirigé par Lavagne. Samedi soir à Tunis, le CSC a vécu la même mésaventure en concédant, coup sur coup, deux buts œuvres de Saâd Bguir (23e et 27e) après que Limane, qui a succédé à Rahmani (blessé à l’aller) eut été mis dangereusement à l’épreuve dès le début des hostilités. La réduction du score par l’entremise du congolais Dylan Bahamboula (62’) n’aura aucun effet positif sur, d’abord, le moral de l’équipe algérienne encore moins sur l’issue de cette seconde explication qui verra les Sang et Or inscrire un troisième but par l’intermédiaire de Franck Kom qui avait déjà fait mal aux constantinois en étant buteur lors du match de Constantine également remporté par les tunisois 2-3. Eliminés dans une compétition africaine qu’ils avaient mal entamée (nul à domicile face à Gamtel, 0-0), les coéquipiers de Belkheir ont deux autres cartes importantes à jouer lors de cette fin de saison qui s’annonce aussi démentielle que le reste de l’exercice. En ce sens qu’outre les huit rencontres de championnat dont trois matchs en retard (JSS, MCA et CRB) en sus des cinq dernières journées (OM, JSK, MCO, DRBT et USMA) à négocier positivement devraient se remobiliser pour passer l’écueil du CRB en coupe d’Algérie lors des demi-finales, la première manche étant prévue ce mercredi à Constantine.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-06-2019

IL A BÉNÉFICIÉ DE 250 MILLIONS DE DOLLARS DE CRÉDIT DE LA PART D’UNE BANQUE PUBLIQUE
Enquête sur un projet des Kouninef à Jijel

La brigade de recherche de la Gendarmerie nationale de Bab J’did à Alger a convoqué ces derniers jours un cadre de la Direction

2

Périscoop 11:00 | 16-06-2019

L’ombre pesante de Ammar Saâdani

La guerre fait rage au FLN autour de la constitution du futur bureau politique. Même au sein de l’équipe qui a porté Mohamed Djemaï à la tête du parti et dont les principaux leaders, comme Ahmed Boumehdi,