Rubrique
Culture

Décès du comédien et figure du théâtre Mohamed Benmohamed Adieu l’artiste

Publié par R.C
le 17.03.2018 , 11h00
471 lectures

Connu sous le sobriquet de Mémé, le grand comédien du Théâtre national algérien M’hamed Benmohamed s’est éteint le mercredi 14 mars à l’âge de 76 ans en son domicile à Mostaganem des suites d’une longue maladie.
Le monde du 4e art est en deuil et pour cause, l’un des premiers fondateurs du théâtre amateur s’est éteint ce mercredi dans la soirée.
Né le 3 septembre 1944, feu Benmohamed a fait ses premiers pas au théâtre sous la houlette de Ould Abderrahmane Kaki avec des noms qui ont marqué le 4e art du théâtre comme Benmokadem Abdelkader, Mohamed Chouikh, Abdelmajid Khelil, Osmane Fethi et les autres comédiens qui ont fait le bonheur du 4e art.
Faisant partie de la troupe El Garagouz, feu Benmohamed joua la pièce en 1962 intitulée «13 ans». Au Théâtre régional d’Oran, le défunt côtoya d’autres grands comédiens de sa tranche pour jouer des pièces écrites par Ould Abderrahmane Kaki dans : El Garabe ou Salihine, Hout yacoul hout, Koul wahad abhakmou….
Feu Benmohamed a aussi fait un pas dans le cinéma en jouant l’Epopée de Cheikh Bouamama. Il était l’un des pionniers du Festival du théâtre amateur et il a occupé souvent le poste de jury dans ce festival.
Le défunt a été inhumé jeudi au cimetière El-Wiam en présence d’une foule nombreuse dont les doyens du SMA venus lui rendre un dernier hommage.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE
Les clefs de cette nouvelle crise

Même si elle ne s’exprime pas encore officiellement, la colère gronde à Alger en raison des récents évènements survenus avec Paris. Le retrait des policiers chargés de la surveillance de notre représentation en France et les «révélations» de l’ancien ambassadeur français en Algérie ont jeté un froid sans précédent et soulevé un certain nombre d’interrogations. Dans ce contexte, la sortie médiatique de Bernard Bajolet est perçue comme l’un des faits les plus retentissants compte tenu de la quantité