Rubrique
Femme Magazine

Recette Mini-mhanchate salées

Publié par LSA
le 17.05.2018 , 11h00
640 lectures

Pour la pâte : 500g de farine, 1 c. à c. de levure boulangère, 30 g de beurre fondu, une pincée de sel, eau en quantité suffisante pour ramasser la pâte, huile pour étaler la pâte, 1 jaune d'œuf avec un peu de lait pour dorer les mini-mhanchate. Pour la farce : 1oignon émincé, 2 boîtes de thon, un poivron rouge, poivre, sel, un peu de harissa (facultatif), un filet d'huile d'olive, 50 g de rondelles d'olives vertes, 2 œufs durs.
Mettre la farine tamisée en fontaine dans une jatte, ajouter le sel, la levure et le beurre fondu, mouiller avec de l’eau tiède peu à peu pour rassembler la pâte et pétrir jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Pétrir pendant une demi-heure, il faut obtenir une pâte lisse et élastique, ajouter de l'eau si la pâte est trop dure, l'enduire d'huile et la couvrir avec un linge propre. Laisser reposer. Huiler les mains et détailler des boules égales avec cette pâte et laisser reposer. Faites revenir l'oignon émincé dans l'huile d'olive, rajouter le poivron coupé, laisser cuire jusqu'à ce que l'oignon devienne transparent, ajouter les épices et la harissa.
Laisser cuire à feu moyen. Mélanger le thon avec la préparation précédente puis, en tout dernier, les rondelles d'olives et les œufs râpés. Mettre la farce sur la pâte ensuite plier, l'enrouler sur elle-même, les badigeonner avec un œuf mélangé à un peu de lait et les faire cuire au four préchauffé. Sortir les mini-mhanchate du four et les saupoudrer de fromage râpé.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

2

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui