Rubrique
Régions

Guelma Promotion des sciences de la nutrition

Publié par Noureddine Guergour
le 08.09.2018 , 11h00
55 lectures
Le recteur de l’université du 8-mai-1945 de Guelma le professeur Salah El Agoun a a annoncé ce mercredi 5 septembre les nouveautés pour l’année universitaire 2018-2019. Une licence professionnelle dans les sciences de la nutrition et les méthodes agroalimentaires : «Un projet soutenu par un partenariat européen et en collaboration avec deux importants opérateurs économiques locaux spécialisés dans le domaine de l’agroalimentaire», a rapporté ce mercredi la cellule de communication de l’université de Guelma.
Notre source indique qu’il s’agit d’une orientation renforcée par le parcours personnalisé dans l’enseignement secondaire et selon le profil du bachelier. C’est donc l’une des grandes nouveautés de cette rentrée universitaire.
Pour le premier responsable de l’université du 8-mai-1945, «il s’agit d’un des enjeux prépondérants des prochaines années. Cette filière constitue, en effet, un facteur important dans le programme de prévention de nombreuses pathologies ayant trait à l’alimentation».
Et d’enchaîner «Il est important donc pour l'université de Guelma de jouer pleinement son rôle en participant à ce programme par la promotion de ces spécialités et en veillant sur la qualité de ses formations dans ce domaine».
Le rectorat de l’université de Guelma indique, par ailleurs, que les services de scolarité ont enregistré plus de 3 000 nouveaux étudiants pour l’année universitaire 2018-2019, répartis essentiellement sur les filières des sciences et de la technologie.
«L’université de Guelma offre une formation en langue française destinée aux nouveaux étudiants inscrits dans les filières scientifiques et techniques pour leur permettre d’acquérir des compétences de communication à l’écrit et à l’oral», indique par ailleurs notre source.

Une non-voyante parmi les lauréats des examens scolaires
Loin du protocole traditionnel d’une manifestation qui honore les lauréats des examens de fins de cycles scolaires, la cérémonie de l’année 2017-2018, qui s'est déroulée exceptionnellement jeudi au lycée Braghta du chef-lieu de daïra de Khezaras, revêt un caractère bien particulier. Pour quelle raison ?
L’assistance s'est sentie envahie par une vague d'émotion quand madame le wali de Guelma a honoré la meilleure lauréate des candidats aux besoins spécifiques.
Toute l’assistance est apparue émue, au bord des larmes. Yousra, 18 ans, élève de terminale au lycée Abderrahmane-Bel-Aggoun de la commune Oued Zénati, est une candidate «comme les autres» à un détail près : elle est non-voyante de naissance.
Parmi les milliers de lycéens qui ont affronté les épreuves du bac 2018 l'angoisse au ventre, elle avait donc un défi supplémentaire à relever. Son handicap ne l'empêche pas de briller puisqu’elle a décroché son baccalauréat langues étrangères avec une moyenne de 12,13.
«Tout le monde te connaît à Oued Zénati comme un modèle de courage et de détermination. J’espère que tu vas pouvoir continuer ton chemin à l’université», lui souffle un élu de la commune de cette localité qui était présent à la cérémonie.
Reste à savoir comment Yousra va aborder son futur statut d'étudiante.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous