Voir Tous
Rubrique
Soit dit en passant

Même comme ça, les intérêts diffèrent !

Publié par Malika Boussouf
le 02.04.2020 , 06h00
2623 lectures

L’urgence de sauver un maximum de vies contraint à faire avec les moyens du bord, en attendant l’acquisition d’équipements indispensables. Ceux qui vont, en partie, empêcher que la contamination, qui a gagné l’ensemble du territoire, ne terrasse un maximum de citoyens. L’urgence de parer aux risques, du moins en partie, se fait pressante et le personnel soignant s’attend à ce que les hôpitaux soient dans pas longtemps saturés en malades. 
Un comité composé aussi et surtout de médecins spécialistes qualifiés en la matière recommande, pour éviter de trop grandes pertes humaines et que le nombre de décès n’aille en augmentant, de passer au confinement total. Dans l’état actuel des choses et à l’allure où progresse le coronavirus, il semble que rien ne s’y opposera. 
On l’admet de plus en plus, au regard de ce qui se passe dans d’autres pays, bien mieux armés que nous pour surmonter la pandémie et qui, pourtant, continuent de tourner en rond en attendant que la science trouve un moyen de s’en sortir. 
J’ai parlé ces derniers jours de ceux, nombreux, de nos médecins, qui se sont exilés parce que les conditions auxquelles ils étaient confrontés les ont poussés à aller proposer leurs services ailleurs. Un savoir-faire qui aura coûté très cher au pays en matière de formation. Mais il y en a bien d’autres, encore et heureusement, qui n’ont pas fait le pas, engagés qu’ils sont à servir ce même système de santé, malgré la maltraitance dont ils font ponctuellement l’objet ! C’est à ce dévouement- là qu’il ne faudra jamais oublier de rendre hommage. Attention, je ne voulais pas dire précédemment que les meilleurs avaient déserté les lieux. 
Les meilleurs sont encore là. L’Algérie dispose de grandes compétences qui s’acharnent à pallier les travers qui empêchent d’exercer, plus sérieusement, estimant que la vie des autres mérite tous les combats et toutes les résistances à ceux qui s’opposent au progrès de la science et de ses adeptes. Mais il se trouve que les intérêts ne sont pas les mêmes pour les uns et pour les autres. Pendant que les uns s’inquiètent du devenir de leurs présents et futurs patients, d’autres pensent à sauver leur peau ! 
M. B. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

2

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

De source sûre, nous apprenons qu’un groupe de travail de haut niveau a été mis en place et a pour mission de «revoir» l’ensemble des accords commerciaux avec la France. Une révision, affirme notre source, qui concernera