Voir Tous
Rubrique
Femme Magazine

Recette L'amande, gâteau oriental

Publié par LSA
le 23.05.2020 , 06h00
352 lectures

Doubler les quantités pour 25 pièces environ.
Pour la pâte : 300 g de farine, 50 g de beurre fondu, 1 pincée de sel, 1 c. à s. de vanille, fleur d'oranger pour ramasser la pâte ; si vous n'aimez pas trop, vous pouvez mettre moitié eau, moitié eau de fleur d'oranger
Pour la farce : 300 g d'amandes en poudre, 100 g de sucre en poudre, quelques gouttes d'arôme d'amande amère, 1 noisette de beurre, 1 œuf
Pour la déco : amandes entières non émondées, miel.

Mélanger dans un saladier ou le bol d'un robot la farine, le sel, la vanille et le beurre, puis mouiller avec la fleur d'oranger jusqu'à obtenir une pâte homogène ; travailler rapidement et réserver au frais sous papier film 1 heure environ. Pendant ce temps, préparer la farce en mélangeant tous les ingrédients, mouiller avec l'œuf, puis former des boudins de 2 cm de diamètre et 10 cm de long, étendre la pâte le plus finement possible ou bien la passer à la machine à pâte au n°6, découper des bandes de 10 cm de côté, déposer au bord de chaque bande un boudin de farce, puis l'enrouler 2 fois sur elle-même, découper la pâte à l'aide d'un couteau, joindre les 2 extrémités et les coller avec du blanc d'œuf, pincer le tour du gâteau avec une pince nakkache, déposer au centre une amande, recommencer jusqu'à épuisement de la pâte et de la farce, laisser reposer les gâteaux au frais au moins 6 heures, puis enfourner à 160 ° 10 à 15 min. Les gâteaux doivent être à peine dorés dessous, les tremper dans le miel.
Extrait du site : www.lesucresaledoumsouhaib.com

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par