Rubrique
Régions

MOSTAGANEM 119 présumés coupables écroués durant le mois de février écoulé

Publié par Azzedine Bensadok
le 13.03.2018 , 11h00
77 lectures
527 affaires criminelles et délictuelles attentatoires aux personnes et aux biens ont été enregistrées durant le mois de février écoulé, à travers les Sûretés urbaines et de daïra de la wilaya de Mostaganem, a-t-on relevé dans le dernier bilan mensuel dressé par la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Des affaires solutionnées à hauteur de 83,49%, dans lesquelles 544 personnes étaient impliquées dont 20 mineurs et 20 femmes.
Parmi les inculpés, 119 présumés coupables ont été écroués à l’issue de leur présentation devant les procureurs de la République des trois tribunaux tandis que 42 prévenus sont cités à comparaître le jour de l’audience, 178 personnes ont bénéficié d’un non-lieu, 4 ont été placées sous contrôle judiciaire et 29 personnes demeurent en fuite.
Au registre de la lutte contre la toxicomanie, en sus des arrestations, les services de Sûreté ont procédé à la saisie de 320 grammes de kif traité et 1244 comprimés psychotropes, détournés de leur destination médicamenteuse.

Arrestation de trois voleurs de bétail
Selon un communiqué du Groupement de la cellule de Gendarmerie nationale parvenu hier, trois individus faisant partie d’une bande de malfaiteurs spécialisés dans le vol de bétail ont été arrêtés par les éléments de la sécurité grâce au numéro Vert le 1055.
Dès l’alerte des villageois le 10 mars dernier à 5h du matin sur le numéro Vert de la gendarmerie, faisant état d’un suspect à bord d’un véhicule Renault Express qui tournait dans les parages du douar Ouled-Larbi, relevant de la commune de Sidi-Lakhdar, la Gendarmerie nationale s’est rendue rapidement sur les lieux pour contrôler le suspect, B. B. âgé de 32 ans, surpris en flagrant délit à bord d’une Renault Express chargée de huit têtes volées. Celui-ci passe aux aveux et il aurait dénoncé deux autres acolytes B. R., âgé de 41 ans, et H. M. âgé de 50 ans, qui seraient impliqués dans plusieurs vols de bétail et seraient issus de ce même douar.
Le cheptel volé était écoulé au marché hebdomadaire de Mesra. Une procédure judiciaire à l’encontre des mis en cause est entamée pour les présenter devant le procureur de la République du tribunal de Sidi-Ali.

Heureux dénouement après la disparition d’une fillette
Une petite fille âgée de 3 ans, qui avait échappé à la surveillance de sa mère samedi en début d’après-midi et pour laquelle un appel à témoins a été lancé grâce au numéro vert de la gendarmerie, le 1055, a été retrouvée.
Prénommée Khadidja Rihan, la fillette, dont les parents vivent au douar Bouakir à Hadjadj, était sous la surveillance de sa mère quand elle est sortie dans la rue pour jouer mais au bout de quelques minutes, elle a disparu. La mère paniquée a recherché en vain sa fille aux abords de sa maison avant d’alerter la gendarmerie nationale en utilisant le numéro vert. D’importants moyens de recherche ont été mis en place par la gendarmerie pour la retrouver.
L’inquiétude était au comble d’autant plus qu’une de ses chaussures a été retrouvée dans la forêt surplombant la plage. Il faudra attendre une bonne petite heure pour que les gendarmes la retrouvent à Aïn-Safi saine et sauve. Elle était en train de déambuler sur une dune de sable pour se diriger vers l’eau à quelque 4 km de son point de départ. Elle a fait une sacrée marche pour son âge.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 14-06-2018

Madjer s’accroche

Selon des indiscrétions, l’actuel entraîneur national Rabah Madjer aurait fait savoir à ses proches son intention de ne pas démissionner de son poste. Malgré les résultats médiocres et le fait qu’une large partie de

2

Actualités 11:00 | 14-06-2018

«AFFAIRE DES PESTICIDES»
Lourdes pressions sur les exportations

«L’affaire des pesticides» prend désormais une tournure aux relents politiques. Aux voies officielles qui se sont déjà exprimées sur le sujet, d’autres spécialistes sont montés au créneau pour dénoncer une «tentative de déstabilisation» du secteur de l’agriculture.