Rubrique
Régions

Algérie Poste d’Oran Le personnel refuse la nomination du nouveau directeur

Publié par Amel Bentolba
le 20.05.2019 , 11h00
409 lectures

Dès l’annonce du nom du nouveau directeur désigné à la tête du Centre  financier régional d’Algérie Poste à Oran, le personnel composé de 119 employés ont refusé catégoriquement cette nomination et l’ont fait savoir à leur hiérarchie.
La raison, ils nous l’expliquent lors de leur énième sit-in de protestation organisé hier devant leur siège. «La nomination de ce même directeur a déjà été contestée par le personnel du Centre financier régional d’Algérie Poste à Constantine. Leur refus a été entendu et le directeur en question écarté. Et voilà qu’on nous le désigne à nous à Oran !». Mais qu’est-ce qui est reproché à ce directeur ? Les contestataires parlent de «réputation de mauvaise gestion», selon leurs propos. 
«Le Centre financier de Constantine a refusé sa nomination, il n’y a pas de fumée sans feu, c’est qu’il a des antécédents. Nous gérions le centre d’Oran avec à sa tête un directeur par intérim et grâce à une grande volonté, nous l’avons géré judicieusement. Cela nous a  même valu d’être classé numéro un au niveau national», nous confie l’une des contestataires présentes. Malgré plusieurs jours de protestation observés par des rassemblements depuis le 12 mai 2019, le directeur contesté a été installé. 
Les employés voient en cela «une tentative de sabotage vu tous les efforts que nous avons fournis pour gérer ce centre  d’Oran». Plusieurs lettres de protestation ont été envoyées au directeur général d’Algérie Poste en joignant les signatures des 119 employés, nous confient les contestataires qui comptent poursuivre leur mouvement, refusant que le centre soit géré par le directeur en question.
Amel Bentolba

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 18-09-2019

2 EX-PREMIERS MINISTRE, 14 ANCIENS MINISTRES, DES WALIS, 3 P-DG DE BANQUE ET 12 HOMMES D’AFFAIRES Y SÉJOURNENT
La prison d’El-Harrach s’adapte à ses nouveaux pensionnaires

L’afflux important de nouveaux détenus au pénitencier d’El-Harrach a contraint les autorités compétentes à procéder à des réaménagements et à la prise de décisions qu’impose désormais la nouvelle situation. Une situation incroyable, difficile à imaginer quelques mois auparavant et qui fait par conséquent peser une très grosse

2

Périscoop 11:00 | 17-09-2019

Le train rapide Annaba – Tébessa ne sifflera pas

Il y a quelque temps, le ministre des Transports a inauguré la ligne ferroviaire Annaba – Tébessa, avec une locomotive neuve pouvant atteindre la vitesse de 160 km/h. Il se trouve que le train