Rubrique
Femme Magazine

Bien-être Écran solaire : évitez les erreurs

Publié par LSA
le 09.08.2018 , 11h00
257 lectures

L’écran solaire est un passage obligé de la période estivale. Mais attention à ne pas faire n’importe quoi !

Appliquez la crème 30 minutes avant de vous exposer…
Il est très important de ne pas attendre d’être à la plage pour s’enduire d’écran solaire. En effet, l’écran a besoin de 30 minutes pour pénétrer efficacement. De plus, c’est pendant les premières minutes d’exposition que le soleil est le plus virulent.

Et avant de vous habiller
Le cancer de la peau est susceptible de frapper à n’importe quel endroit. C’est pourquoi il vaut mieux appliquer l’écran solaire quand vous êtes encore nue. Cela vous permettra de ne pas vous soucier de vos habits ou de votre maillot de bain (une tache est si vite arrivée), et de bien protéger votre corps entier.

Optez pour une formule résistante à l’eau
Ici, le waterproof est indispensable, surtout si vous allez faire du sport ou vous baigner (une bonne idée pour éviter le coup de soleil !)

Une formule spéciale pour le visage
Les écrans solaires pour le corps et ceux pour le visage sont réellement différents. 
La peau du visage est plus sensible aux irritations que celle du corps, et les formules conçues pour lui subissent des tests d’innocuité afin de causer moins d’irritations et de ne pas déclencher des poussées d’acné.
Si votre peau a des tendances acnéiques, évitez donc de l’enduire d’écran solaire pour le corps, surtout celles qui contiennent de l’alcool, très desséchantes et irritantes pour le visage.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 15-08-2018

Mesure d’expulsion

Un diplomate arabe en poste à Alger vient de faire l’objet d’une mesure d’expulsion, a-t-on appris de sources fiables. La décision des autorités algériennes aurait été prise suite à une «affaire de mœurs», expliquent nos sources, en ajoutant que

2

Périscoop 11:00 | 13-08-2018

Voyageurs, à vos poches !

Les Algériens voyageant à l’étranger pourraient être soumis à une taxe spécifique dès l’année prochaine, rapportent des initiés. En effet, à en croire ces sources, l’option d’une «taxe frontières» qui pourrait toucher,