Rubrique
Femme Magazine

Nutrition Surveillez votre écosystème intestinal

Publié par LSA
le 20.02.2019 , 11h00
791 lectures

C’est à travers le système digestif que l’organisme se recharge en oligoéléments et en vitamines. 
Il est donc important que celui-ci fonctionne bien et que sa flore reste le plus équilibrée possible. 

Pour se revitaliser 
Vous souffrez de diarrhées, constipation, parasites ? Mangez plus d’aliments riches en fibres (céréales, pâtes et pain complet, fruits, légumes) et moins d’aliments protéinés.

Battez-vous contre la sédentarité
Le manque d’exercice conduit à une sous-oxygénation de l’organisme avec toutes ses conséquences : les échanges métaboliques ralentissent, on prend du poids, des troubles aussi divers que la dépression ou l’infarctus peuvent alors apparaître. Pour se revitaliser, bougez, et pas seulement dans votre salle de gym. Garez votre voiture et faites vos courses à pied... 
Ne surmenez plus vos muscles 

L’excès est toujours source de pollution interne. 
Si vous surmenez physiquement votre corps, il va vous le faire «payer».
Arrêtez de faire du sport dès que vous êtes fatiguée. 
Vous devez toujours y prendre du plaisir. Ne surestimez pas vos forces physiques. Il est bien connu que les sportifs de haut niveau s’usent plus vite. Certaines études ont même démontré que leur espérance de vie était inférieure de cinq ans à celle du commun des mortels.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 21-03-2019

SITUATION POLITIQUE
L’après-Bouteflika a déjà commencé

L’Algérie assiste aujourd’hui à une succession d’évènements politiques donnant l’impression que le pays s’est déjà projeté dans l’après-Bouteflika. Le sort de l’Algérie se jouerait-il actuellement à l’étranger ? Loin de l’effervescence des rues algériennes, des manœuvres de dernière minute d’un pouvoir acculé et désirant s’assurer une sortie honorable, deux diplomates bien

2

Périscoop 11:00 | 21-03-2019

La chute du dinar

Depuis exactement un mois, le dinar algérien a perdu 10% de sa valeur face à l’euro. En effet, l’euro s’échange actuellement au marché noir à 220 DA. Selon les cambistes, cette inflation est due à la ruée vers la devise